Nous rejoindre ?


_________________________________________________________________________

__________________________________________________________

Vendredi 21 Septembre

1 er manche sit'n go

19 h 45

nouvelle salle :

6 rue Bernard de Jussieu

78000 Versailles

Partenaires








Kit de survie pour les débutants en Live

Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet

Aller en bas

Kit de survie pour les débutants en Live

Message par Invité le Sam 29 Oct 2011 - 17:43

Le poker en live : petits conseils pour débutants (post d'une amie sur un forum poker)


Bon je me jette à l'eau, je n'ai pas pour habitude de poster ni mains, ni faire des commentaires sur celles des autres mais c'est toujours avec grand plaisir que je vous lis, partage vos expériences.

Contrairement à la plupart d'entre vous, j 'ai commencé le poker en live, tout d'abord entre amis puis il y a maintenant plus de trois ans mon premier VRAI tournoi live en casino. Je ne suis venue au poker on line que depuis moins d'un an. Et là, ça a été un peu compliqué pour moi et ça l'est toujours d'ailleurs! Je reste à ce jour une inconditionnelle des tournois lives dont l'ambiance me ravie à chaque fois, avec le même plaisir, les belles rencontres, les jetons … et les heures et les heures de jeu... mais ca vous avez du vous en rendre compte si vous avait lu mes interminables compte rendu de tournoi

Avec les FPT qui se déroulent en ce moment, je me rends compte que pour certains, il s'agit de leur premier Live et sont visiblement preneurs de conseils. Alors voici les miens, avec ma modeste expérience. Nous ne parlerons pas de technique de poker, mais plus des attitudes à adopter et des règles à suivre lors des MTT en Casino :

1. AVANT LE TOURNOI

Tout d'abord, il faut savoir que les tournois lives sont bien souvent des marathons, surtout si vous accédez à la TF. Vous devez être prêts à jouer 12h de poker voir plus et cela avec des pauses qui sont, en général, très courtes. Donc le conseil n°1 est d'arriver en forme, avoir fait une bonne nuit la veille. Je sais cela parait idiot de le dire mais rester concentré 12h demande beaucoup d'énergie et si vous êtes crevés vous serez plus enclins à faire des erreurs ou à tilter.

2. TENUE

Pour la même raison, je vous conseille une tenue dans laquelle vous êtes à l'aise : évitez les pantalons serrés, les chaussures inconfortables, prévoyez une tenue plutôt légère mais avec une veste pour pouvoir ajuster en fonction de la T° et de vos émotions

3. LES JETONS

Il est de rigueur de positionner ses jetons de plus hautes valeurs devant et les faibles valeurs derrières, sinon le croupier vous rappellera à l'ordre.

4. LES RELANCES

Alors là terrain glissant, très glissant pour les novices ! C'est sur ce point que vous ferez les plus grosses boulettes lors de vos premiers tournois ! Il y a des codes, des règles et certaines que vous ne soupçonnez même pas.

a) LE CONSEIL N°1 : ANNONCER CE QUE VOUS ALLEZ FAIRE : CALL ou RELANCE. EN CAS DE RELANCE, ANNONCER CLAIREMENT LE MONTANT AVANT même DE TOUCHER VOS JETONS
Lors de mon premier tournoi en casino, j ai demandé à un ami « un dernier conseil avant de se jeter à l'eau ? » Il m'a répondu : quand tu veux relancer, dis « je relance » et prends le temps ensuite de réfléchir au montant de la relance, ensuite annonce ce montant sans avoir encore toucher tes jetons...
J'ai toujours suivi ce conseil à la lettre, aujourd'hui encore, je dis « je relance » et j'annonce le montant de ma relance avant de mettre mes jetons sur le tapis. Une seule fois je ne l'ai pas fait, distraite par des joueurs arrivant à la table.... cela m'a couté mon tournoi.

b) Sachez que ce qui fait foi en tournoi est toujours La PAROLE. Par exemple si vous dites : « je relance à 1500 » et que vous misez 3000 sur le tapis c'est ce que vous avez dit qui est pris en compte (à condition de l'avoir dit avant de mettre vos jetons).
Si vous ne dites rien et que vous balancez 3000 au lieu des 1500, vous ne pouvez vous rétracter.

c) Si vous ne déposez sur le tapis qu'un seul jeton pour relancer faites attention !
Par exemple sur les blinds 100/200 si vous déposez un jeton de 500 sans rien dire alors il s'agit d'un call et non d'une relance : Alors PARLEZ !

d) Vous devez aussi, quand vous déposez vos jetons lors d'un relance, le faire en bloc. Je m'explique :
sur des blinds 50/100 vous voulez relancer à 500. si vous déposez d'abord 200 puis 300 (donc vous avez mis vos jetons en 2 fois ) votre relance à 500 n'est pas acceptée : on prendra en compte une relance à 200 (les premiers jetons que vous avez placés sur le tapis). Évidemment, si vous avez annoncé votre relance vous pouvez mettre vos jetons un par un si vous voulez ! Alors PARLEZ!

e) De la même manière, si vous voulez mettre votre tapis, « poussez » vos jetons en bloc!
Si vous avez 2 piles de jetons, et que vous ne dites rien en poussant une pile puis l'autre, on considère seulement votre première pile comme une relance ! Alors PARLEZ !

f) Quand vous annoncez votre relance, il faut, en général annoncer le montant global de la relance et non ce que vous rajoutez en plus de la BB. Par exemple sur les blinds 100/200
vous voulez relancer à 700 (200 + 500). Vous devez dire « 700 et non 500 ». Ou alors vous pouvez dire je relance de « 500 en plus » mais ce n'est vraiment pas ce qui est le plus conventionnel (Et un joueur à l'autre bout de la table peut n'avoir entendu qu'une partie de l'info et contester le coup ce qui apporte des tensions inutiles, ndr).

g) Montant des relances : Contrairement au poker on line, vous êtes obligé, lorsque vous sur-relancer, de doubler au minimum la relance initiale. Par exemple pour des blinds 50 /100 si un joueur relance à 350 votre 3-bet doit être au minimum à 700 (sauf cas particulier avec un joueur à tapis qui n'a pu doubler la relance initiale).

5. ABSENCE

Vous avez le droit de vous lever à n'importe quel moment du tournoi. Vous êtes alors considéré comme absent. Les cartes vous sont quand même distribuées et vos blinds et antés sont pris par le croupier. Pour que votre main ne soit pas brulée, il faut que vous soyez assis avant que le croupier ait fini de distribuer les cartes à l 'ensemble des joueurs de la table. Enfin, n'oubliez pas qu'un joueur ne peut agir qu’assis.

6. POSITION A LA TABLE

Si vous êtes placé à la droite ou à la gauche du croupier, vous avez généralement une mauvaise vue d'ensemble de la table. Personnellement, je trouve ces postions très inconfortables en tournoi. Soyez donc plus vigilant à 2 choses :
- De bien parler à votre tour
- Aux actions du joueur qui est dans la même position inconfortable (à coté du croupier mais de l'autre coté), Veillez bien à ce qu'il ait foldé avant de parler ou assurez vous que s'il joue, il n'ait pas relancé avant vous.

Mais quoiqu'il en soit, quelle que soit votre position à la table, je vous conseille, avant d'agir, de toujours bien vérifier les actions des joueurs précédents.

a) Premièrement, parce que ce petit coup d'œil rapide sur l'ensemble de la table vous permet, avant d'agir, de bien avoir conscience de votre position par rapport au bouton.

b) Et deuxièmement, cela vous permet de savoir qui est dans le coup. En effet, les joueurs plus expérimentés ne parlent pas forcement et relancent ou callent simplement sans ouvrir la bouche. Donc, il arrive assez fréquemment que vous disiez un «call» sur une relance que vous n'avez pas vue ou entendue en pensant juste call la BB . Dans ce cas vous êtes dans l'obligation de payer la relance .

c) Si vous avez un doute sur une relance d'un joueur, parce qu'il n 'a pas parlé par exemple, n'hésitez pas à demander « ca a été relancé ? si oui : de combien? », le croupier vous répondra.
En bref : ne vous précipitez pas, vous avez le temps ! Observez, réfléchissez et agissez

7. VOS CARTES

a) Vous devez protéger vos cartes tout en les laissant visibles par les autres joueurs. Si vous êtes en jeu, ne les laissez pas trainer. En effet, si le croupier prend vos cartes alors que vous êtes encore en jeu en pensant, par exemple, que vous avez passé, alors votre cartes sont mortes.

b) Vos cartes doivent rester privées : vous ne pouvez pas les montrer à un autre joueur (même ci celui-ci n'est pas dans le coup) ou dire votre main. Dans le cas contraire, vous pouvez être (serez) sanctionné.

8 . LE POT / MONTANT DES STACKS

Pour les joueurs du net, il est souvent inconfortable de ne pas connaître le montant du pot, de leur stack et de celui des autres joueurs à n'importe quel moment comme cela est possible online. Ceci demande donc un effort de calcul et une attention supplémentaire tout au long de la partie car il est primordial de connaître toutes ces données afin de jouer votre meilleur poker. Vous devez savoir aussi que :

a) Vous ne pouvez pas demander au croupier de compter le pot.

b) Par contre, si un joueur est à tapis vous pouvez demander au croupier de compter le montant de son stack

9. LE SHOW DOWN

a) C'est le dernier relanceur après la riv' qui doit montrer son jeu en premier

b) Sans relance après la riv', les joueurs montrent leur jeu dans l'ordre de parole : le premier à devoir monter son jeu est donc celui qui est à la gauche du bouton etc...
Mais dans certains tournois c'est le dernier relanceur (que ce soit préflop, au flop, au turn) qui doit montrer son jeu en premier, même s'il n'y a eu ensuite que des « checks » jusqu'à la riv'

c) Pour emporter un pot, vous êtes dans l'obligation de montrer vos 2 cartes. Par exemple, vous ne pouvez pas juste monter une carte, même si celle-ci est suffisante pour que vous remportiez le pot.

d) Si votre adversaire montre son jeu avant vous et qu'il vous bat, vous pouvez jeter vos cartes sans les montrer. Par contre, ne jetez pas votre jeu sur les simples paroles de vos adversaires : certains annoncent leur jeu (en disant « quinte » par exemple) sans tourner leurs cartes... alors attention de ne pas jeter la main gagnante si le joueur s'est planté.

e) Si vous gagnez un pot car personne ne vous a suivi et que vous montrez votre jeu à un joueur de la table, vous avez l'obligation de le montrer à tous.

f) Une dernière chose, si vous avez « le monstre » n'attendez pas pour montrer votre jeu, question de respect pour moi ! A moins que vous aillez un mauvais historique avec le joueur ou les joueurs et que vous vouliez les faire enrager ...


Les trois derniers points sont plus subjectifs, et correspondent à une manière plus personnelle d'appréhender le jeu en Live, à vous de voir ce que vous pouvez prendre et ce que vous laisserez .

10. CONVERSATIONS

Pour ma part je parle très peu aux tables, notamment de poker ! Je vous déconseille de partir dans des débats pokeristiques sur les mains, votre expérience, vos perfs … Au moins les joueurs ont d'info sur vous au mieux c'est. De plus, les conversations vous déconcentrent du jeu, et même quand vous n'êtes pas dans le coup, il vaut mieux observer vos adversaires que papoter avec vos voisins. Je ne dis pas qu'il faut être muet non plus mais parler avec parcimonie me semble être le plus approprié à une table de poker. Pour moi, un joueur silencieux est plus dangereux qu'un joueur bavard. Donc:
Ne commentez pas une main en cours

Ne commentez pas une main après coup

Les personnes qui se plaignent de leurs bads sont en général des joueurs plutôt conventionnels et sérieux, vous pourrez donc plus les voler et plus facilement folder face à leur sur-relance.

Lorsqu'un joueur fait une leçon à la table, n'oubliez pas qu'il vous donne des infos sur son jeu !

Donc écoutez avec attention ce qui se dit à la table … prenez des infos, repérez les « habitués » des tournois, ceux qui jouent régulièrement en cash game etc...
Les gros joueurs de cash game (pardon Tony pour ce que je vais dire ), jouent généralement très large en tournoi, notamment s'il s'agit d'un tournoi à « petit buy in » (100 à 150 euros), ils ont tendance à « gambler » surtout en début de tournoi... Pour eux, le fait de sortir du tournoi est insignifiant puisque, dès leur sortie, ils iront caver à 500 euros sur les tables de cash (ou pendant les pauses des tournois... oui oui je l'ai vu) et seront là demain et après demain...
Leur jeu peut alors vous paralyser car, évidemment, pour vous l'enjeu n'est pas le même !
Cela nous ramène à bien considérer l'implication financière que vous mettez dans votre tournoi et de ne pas oublier que celle ci doit être en adéquation avec vos moyens. Si c'est pour jouer avec la peur au ventre, la peur de perdre, n'y allez pas ! Ces joueurs ne feront qu'une bouchée de vous et vous ne passerez pas un bon moment.

11. OBSERVATIONS

L'observation est évidemment L'ARME SUPREME en live, le « plus » que vous n'aurez jamais on line. Néanmoins, pour vos premiers tournois, je vous déconseille d'essayer de détecter le moindre « tell » chez vos adversaires et de vous focaliser uniquement là dessus. Je vous soumets ici, les petites manies que j'ai en live mais évidemment ce ne sont que de modestes conseils :

a) Vos cartes :
je vous conseille de regarder vos cartes à votre tour de parole et non lorsqu'elles vous sont distribuées et de les regarder assez longtemps pour les mémoriser sans avoir besoin au cours de la main de les regarder à nouveau (surtout pour les couleurs des cartes lorsqu'elles ne sont pas assorties). Ne soyez pas trop rapide car vous pourriez prendre un A4 pour un AA (si si j avoue cela m'est déjà arrivé )

b) Préflop :
Quand les joueurs regardent leurs cartes, je vous conseille d'observer les joueurs qui vous suivent et non ceux qui parlent avant vous. En effet, vous n'avez pas besoin d'avoir d'informations sur ce que vont faire les joueurs qui vous précèdent car vous aurez l'information à votre tour de parole, ce qui n'est pas le cas des joueurs qui vous suivent. J'ai le souvenir d'un joueur qui était à ma gauche et qui gardait toujours ses cartes en main lorsqu'il allait les jeter et qui posait un jeton dessus lorsqu'il allait relancer. J'ai pu donc adapter mon jeu en position, notamment quand j'étais au cut off et lui au bouton .

c) Le flop :
Quand le croupier dévoile le flop, regardez vos adversaires et non le flop. Le flop ne disparaitra pas dans les 5 secondes mais par contre, les réactions de vos adversaires à la vue du flop ne sont qu'éphémères. J'ai donc pour habitude de ne jamais regarder le flop au moment où le croupier tire les cartes. Ce moment est pour moi primordial car il peut vous apporter une mine d'informations. Idem au turn et sur la riv'.
Méfiez vous des joueurs qui se redresse à la vue du flop
Méfiez vous de ceux qui détournent très rapidement le regard du flop
Une main qui tremble est généralement signe de force

12. MONTRER SES CARTES
Ceci est une source de grands débats ! Les arguments sont nombreux pour les 2 écoles : ceux qui montrent et ceux qui ne montrent jamais.
Personnellement, je ne montre quasiment jamais mes cartes en tournoi quel que soit le joueur en face (oups non ! sauf si je joue à la table de Tata et que je lui pique ces blinds, je ne veux pas rentrer à pied... ).
Je sais que pour certain, il s'agit de stratégie mais la mienne est de donner zéro information sur mon jeu. Par contre, si un joueur me demande ce que j'avais, je donne toujours la main max par rapport aux cartes qui sont tombées et lui répond toujours que son fold était bon.

Je finirais simplement par cette citation qui m'est chère :
« l'expérience est une lumière qui n'éclaire que celui qui la porte »
Alors foncez, expérimentez et surtout prenez du plaisir !


Les critiques sont les bienvenues, si vous avez d'autres idées, rajouter des points (je me suis arrêtée à 12).

Merci à Tata d'avoir bien voulu me lire et corriger l'orthographe et à Alan, pour m'avoir donné un avis sur l'utilité et le contenu de cet article étant lui-même « vierge » de toute pratique du poker en Live.

En espérant que ce petit article aidera certain(e)s d'entre vous


PS : Certains de ces conseils sont inspirés d'un chapitre de Poker Super System (chapitre rédigé par Mike Caro)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum